A la une

EXPOSITION

Les burons : héritiers d’une longue histoire

L’exposition « Enquête sur l’histoire d’une montagne cantalienne de la préhistoire aux burons » au Musée d’art et d’archéologie d’Aurillac offre une belle restitution sur la place tenu par l’agropastoralisme dans le Cantal.

10 années de recherche et la découverte de plus de 800 sites archéologiques de toutes époques ont permis à une équipe de chercheurs de retracer la très riche histoire de la planèze sud du Plomb du Cantal.
Depuis les chasseurs de la préhistoire jusqu’aux burons en pierre, en passant par les fermes d’altitude du Moyen-Age, c’est tout le passé des montagnes du Cantal qui sort de l’ombre grâce à cette très belle exposition qui se tient au Musée d’art et d’archéologie d’Aurillac jusqu’au 9 novembre 2013.
Le musée n’a pas lésiné sur les moyens et mobilisé de nombreux partenaires pour offrir au public une restitution à la fois scientifique et ludique qui montre notamment comment l’agriculture est devenue dès la fin du Moyen-Age une spécialité dans la zone des « montagnes » du Cantal.

Une expo qui « fait mémoire sur nos montagnes

Cette exposition a été conçu à partir des travaux de Frédéric Surmely, conservateur du patrimoine, docteur en préhistoire (notamment sur les tumulus) et Violaine Nicolas, doctorante en histoire à l’université de Caen. La jeune chercheuse avait eu l’occasion en 2010 de présenter une partie de son travail à l’Assemblée Générale de l’Association de sauvegarde des burons du Cantal.
La restitution proposée dresse un bilan pas du tout rébarbatif de dix années de recherche sur l’histoire de l’occupation humaine sur l’un des plateaux cantalien.
Construite de manière chronologique, ce qui donne de bons repères aux visiteurs, l’exposition se développe sur deux niveaux du musée. Elle aborde bien sûr les recherches qui se sont déroulées sur 10 années, mais aussi des thèmes aussi variés que les techniques et méthodes archéologiques (7 panneaux très bien faits qui donnent envie « de fouiller »), la reconstitution des paysages, la fabrication du fromage avec la reconstitution d’un buron de la fin du 19ème siècle.

La scénographie conçue pour tous les ages est particulièrement réussie et donne envie d’entrer dans les textes explicatifs, ce qui n’est pas toujours le cas dans de nombreuses expositions.
A noter aussi, et c’est un véritable atout, la présence de panneaux explicatifs et ludiques pour le jeune public sous la forme de bandes dessinées accompagnés d’objets réels à manipuler, et cela pour tous les thèmes abordés dans l’exposition : découverte de l’allumage du feu, les jeux au Moyen-Age, les vaches sous le roi Louis XIV…
Un certain nombre de maquettes, véritables restitutions permettent de visualiser les découvertes architecturales et l’évolution de l’implantation humaine dans les montagnes du Cantal.

Un passage au musée d’art et d’archéologie d’Aurillac rendu encore plus attractif avec cette exposition temporaire.

Musée d’art et d’archéologie d’Aurillac,
Centre Pierre Mendès France,
37 rue des Carmes,
15000 Aurillac
Tel : 04 71 45 46 10
Entrée : 2,50. Gratuit jusqu’à 18 ans
Ouvert du mardi au samedi et le dimanche après-midi en juillet et août.